S’informer, échanger, entre professionnels de l’immobilier.


[Dossier] 5 raisons de ne pas mettre de numéros de mobile dans vos annonces (1/2)

5 raisons de ne pas mettre son numero de mobile dans une annonce
15024 3
Découvrez les univers métiers liés à cet article :

Les commerciaux sont le point de contact privilégié de vos prospects mais leur cœur de métier c’est la vente. En tant que responsable d’agence, on trouve vite de nombreux avantages à mettre leur numéro de mobile dans les annonces : plage horaire étendue, désengorgement des standards, plus de problème lors d’absence au standard, mais hélas il n’en est rien. Pour les mandataires cette pratique est légion et les expose au même risque que les agences.

Après avoir mené une étude sur plus de 300 agences immobilières implantées dans 12 villes de France, voici pourquoi cette pratique courante peut coûter cher.

1- La disponibilité

L’enquête met en évidence que lorsqu’on compose directement le numéro de portable indiqué dans les annonces, seulement 44% des appels aboutissent. Or, durant les heures d’ouverture d’agence, en composant les numéros des agences, 79% d’entre elles répondent. Une différence significative, en partie due à l’agenda chargé des commerciaux : rendez-vous, visites, signatures, etc. L’accueil est le premier point de contact entre le prospect et l’agence, la concurrence étant féroce. Restez vigilant !

disponibilité

2- La qualification des appels entrants

Point névralgique s’il en est : la qualification de vos prospects. Quel type de bien, quelle localisation, quelle surface, ou quelles autres exigences particulières … Mais avant toute chose, il convient de prendre les coordonnées de l’intéressé : nom, prénom, portable, email, afin de qualifier plus spécifiquement son besoin dans un second temps. Les outils sont répandus (logiciel immobilier, crm ) mais leur utilisation est hélas souvent minime. Cette enquête démontre que la publication des numéros de mobile est un vrai risque avec seulement 42% de prise de coordonnées suite à un appel sur mobile.

qualification

3- La visibilité

Le suivi des appels est souvent le parent pauvre des indicateurs mais c’est bien là que tout commence. Quand certains utilisent encore des cahiers de message afin de comptabiliser les contacts durant les horaires d’ouverture d’agence, d’autres acceptent d’abandonner toute visibilité en basculant leurs annonces vers les portables des commerciaux. Plus aucune visibilité sur les appels pris ou non pris, sur la volumétrie des appels venant des portails avec comme seule issue de s’en remettre aux chiffres « généraux » fournis par les infomédiaires. De plus, en laissant le numéro de portable de vos commerciaux, comment connaître la part des clients vendeurs qui seront dilués dans les acheteurs non traités ?

visibilité

4- Les absences

Etes-vous prêt à perdre vos contacts durant les absences de vos commerciaux ? Journée de repos, congés, maladie, … Que se passera-t-il quand les prospects appelleront ? Etes vous sûr qu’ils laisseront tous un message ? Le commercial les rappellera-t-il tous ? Sous quel délai ? Les questions sont nombreuses et le risque est grand de perdre vos contacts acheteurs et vendeurs.

5- L’expérience client

Au-delà des points évoqués précédemment, le risque d’avoir un numéro de portable comme référent, est de se confronter à certains aléas : le commercial est au restaurant, en voiture, entouré de ses enfants, etc. Le quotidien ne se conjugue pas toujours avec une atmosphère professionnelle et à fortiori rassurante pour entamer une expérience client positive.

Finalement, communiquer un numéro de portable peut affaiblir toute la chaîne de valeur de votre organisation. Pour une vente ou une prise de mandat réussie, il s’agit donc d’assurer un accueil de qualité constant, vous permettant d’offrir une vraie expérience client à vos prospects et de garder de la visibilité sur le suivi tout en allant simplement vers une démarche ROIste. La culture du lead est stratégique, laissons à chacun son métier pour satisfaire au mieux les clients. Pour en savoir plus, cliquez ici.

Aidez nous à rendre ce blog plus proche de vos attentes :

Dans cet article :
, ,

Ceci peut aussi vous intéresser :

Rejoignez la conversation

  1. Photo du profil de ERIC BIESBROUCK

      

    Oui les agences répondent peut-être plus que les commerciaux. Mais, la personne qui répond est elle qualifiée, ou simplement au courant, et en mesure de répondre de façon pertinente? je ne crois pas. D’ailleurs chacun de nous en a déjà fait l’expérience : quelque soit l’entreprise, il est souvent difficile de pouvoir parler au bon interlocuteur. Au contraire, si on laisse un message sur le mobile d’un commercial sérieux, on a de bonnes chances d’être rappelé.

    1. Photo du profil de Mathieu Folin

        

      La meilleure solution, est la solution qui colle à votre situation ! Le hic pour le consommateur, c’est qu’elles sont multiples. Dur de s’y retrouver malheureusement :(

  2. Photo du profil de Régine Delperié

      

    Pour ma part le portable est très utile les clients communiquent par sms et oui c ‘est un genre de communication qui plait ….dès que j’ai un numéro nom et demande il est enregistré dans le cahier de messages je n’égare aucun contact tout en préservant le contact mobile ensuite je suis seule aux commandes cela est valable pour les agences avec plusieurs commerciaux sans aucun doute il faut passer par le numéro fixe et le bon vieux cahier de messages avec lecture de contacts par signature du ommercial…..

Le Club des Experts

Pour commenter cet article, rejoignez le Club des Experts.
Vous découvrirez dans votre espace des articles exclusifs,
des enquêtes en avant première sur votre métier et de nombreux
contenus pour vous aider dans votre quotidien.