S’informer, échanger, entre professionnels de l’immobilier.


Agent immobilier : comment allez-vous ?

moral des agents immobiliers
3408 0
Découvrez les univers métiers liés à cet article :

    D’après une étude, 3 professionnels de l’immobilier sur 4 se disent optimistes pour l’année à venir. Même si l’étude fait état d’une légère baisse par rapport à l’an dernier, le moral des agents immobiliers reste toujours au top !

    Agent immobilier : un métier toujours très en vogue

    En 2017, en France, dans la catégorie « Comment devenir… », la requête « Comment devenir agent immobilier » est entrée dans le top 5 des recherches sur Google, après « riche », « auto-entrepreneur », « député » et « belle ». Et pour cause, les raisons d’aimer ce métier ne manquent pas : environnement de travail enrichissant, sentiment d’avoir accompli quelque chose de bien, liberté, autonomie, etc. Tout cela explique sûrement pourquoi le métier a le vent en poupe et pourquoi le moral des agents immobiliers est au beau fixe.

    Des agents immobiliers confiants en l’avenir

    Depuis 2015, l’optimisme des professionnels de l’immobilier n’a cessé de croître. En 2018, 77 % d’entre eux se disent confiants. Le moral des agents immobiliers se nourrit principalement des bas niveaux de taux d’intérêt de crédit (pour 94 % des professionnels), mais aussi du dynamisme du marché (79 %) ainsi que du contexte économique (74 %). Sans oublier le marché immobilier résidentiel qui, lui, semble se maintenir.
    Autre fait remarquable : l’écart tend à s’accentuer entre les agents immobiliers de l’Île-de-France (89 % d’optimistes) et ceux exerçant en province (75 %). Une tendance qui s’est donc inversée puisqu’en 2015, les agents franciliens pessimistes (42 %) étaient plus nombreux que leurs collègues de province (42 % contre 36 %).

    Stabilisation des prix et des volumes de transaction

    Entre janvier et avril 2018, les agents immobiliers ont été nombreux à penser que le marché était dans une bonne dynamique. Dans le neuf, 56 % des sondés prévoient une stabilisation des prix de l’immobilier quand 37 % anticipent une hausse. Quant aux volumes des transactions, 45 % des agents immobiliers pensent que celui-ci devrait rester stable et 32 % qu’il devrait augmenter. Dans l’ancien, la confiance est aussi de mise : 53 % des professionnels anticipent une stabilisation des transactions et 52 %, des prix.

    Quel impact du projet de loi ELAN sur le moral des agents immobiliers ?

    Encadrement des loyers, bail mobilité, réformes de l’urbanisme, simplification de l’accès à la propriété… le projet de loi ELAN séduit bon nombre de Français et de professionnels de l’immobilier. Ce projet d’ampleur, comprenant pas moins de 50 mesures et couvrant de nombreux secteurs d’activité, nourrit l’ambition d’améliorer le cadre de vie des Français.
    Pour les agents immobiliers, plusieurs mesures auront un impact positif sur l’exercice de leur profession et sont donc prioritaires dans leur mise en place. C’est le cas de la simplification des normes et procédures d’urbanisme (pour 70 % des sondés), la revitalisation des centres-villes (41 %), la lutte contre les recours abusifs (39 %), la rénovation énergétique et la transformation des bureaux en logements (27 %).

    Dans un contexte économique florissant et un marché immobilier dynamique, difficile d’être pessimiste. Tous ces indicateurs positifs suscitent d’ailleurs des vocations : devenir agent immobilier est une ambition partagée par de plus en plus de Français.

    Aidez nous à rendre ce blog plus proche de vos attentes :

    Ceci peut aussi vous intéresser :

    Le Club des Experts

    Pour commenter cet article, rejoignez le Club des Experts.
    Vous découvrirez dans votre espace des articles exclusifs,
    des enquêtes en avant première sur votre métier et de nombreux
    contenus pour vous aider dans votre quotidien.