S’informer, échanger, entre professionnels de l’immobilier.


Capteurs et drones dans l’immobilier : pour quoi faire ?

Capteurs et drones dans l’immobilier : mais pour quoi faire ?
5650 0
Découvrez les univers métiers liés à cet article :

Les NTIC s’invitent enfin dans le secteur du bâtiment et de l’immobilier. Les capteurs et drones vont dans les prochaines années offrir de nouvelles possibilités en matière de gestion du bâti et de commercialisation. Petit point sur ces innovations qui vont placer l’intelligence artificielle au cœur des métiers de l’immobilier.

De quoi parle-t-on ?

La technologie offre aujourd’hui la disponibilité et la miniaturisation de capteurs capables de recueillir et de transmettre des données précises et en grand nombre. Des drones, des petits engins volants télécommandés, sont suffisamment fiables et abordables pour être utilisés par des entreprises spécialisées pour – par exemple – effectuer des prises de vue aériennes d’un bâtiment ou d’un point précis de ce dernier à des fins d’expertise ou de commercialisation. Ces outils alliés à la capacité de réceptionner en temps réel et de traiter rapidement un grand nombre de données font entrer le bâtiment dans l’ère du « smart building ». Une évolution qui ne saura pas sans conséquences pour les professionnels de l’immobilier.

Le « smart building »
Les NTIC (nouvelles technologies de l’information et de la communication) permettent aujourd’hui de rendre le bâtiment intelligent. Ce dernier peut désormais transmettre en temps réel des données relatives à son état, à sa consommation énergétique et à son environnement.

Des outils d’appréciation de l’état du patrimoine bâti

En matière de gestion du bâti existant, les professionnels disposent désormais d’outils particulièrement intéressants pour apprécier l’état de la structure et sa performance énergétique. Le drone offre un visuel sur des endroits inaccessibles, dangereux ou sur de vastes surfaces. Concrètement, le drone va par exemple permettre d’apprécier très facilement l’état d’un toit ou de détecter, mesurer et suivre l’évolution d’une fissure. Des capteurs spécifiques vont détecter des ponts thermiques à corriger dans le cadre d’une rénovation énergétique. L’installation de capteurs météo sur le toit d’un immeuble reliés à une application Smartphone peut quant à elle permettre aux occupants de mieux gérer leur chauffage et donc leur consommation énergétique.

Ces moyens diligentés par le syndic de copropriété vont dans les années à venir permettre d’offrir aux copropriétaires un bilan précis de leur immeuble. Les experts immobiliers pourront offrir un rapport plus précis et les diagnostiqueurs un bilan exhaustif (notamment dans le cadre du diagnostic technique global qui s’impose désormais aux copropriétés tous les 10 ans).

Des outils d’amélioration du parc existant

Le parc ancien va grâce à ces nouvelles technologies pouvoir être plus précisément amélioré et mieux rénové. Il est par exemple dès aujourd’hui possible de mener un audit thermique extrêmement précis grâce à l’installation de capteurs et de procéder à une rénovation thermique parfaitement ciblée. Il en résultera une montée en gamme intéressante pour tous les acteurs de la transaction comme de la location.

Des outils de valorisation

Vues aériennes à 360° grâce aux drones, vues 3D ou bilans thermiques précis via des capteurs, l’agent immobilier est en mesure aujourd’hui de disposer des moyens de valoriser encore plus un bien à la vente. Des sociétés spécialisées proposent déjà leurs services pour offrir aux agences des vues aériennes des biens appartenant au segment supérieur de l’offre immobilière ou des prises 3D permettant l’organisation de visites virtuelles très réalistes. Drones et capteurs constitueront demain l’outil de terrain qui permettra aux agences de faire la différence sur le Web en termes de commercialisation. Les clients ayant opté pour un programme neuf pourront suivre régulièrement l’évolution de leur chantier grâce à de superbes prises de vue aériennes. Que l’on ne s’y trompe pas : ces outils pour le moment confidentiels vont rapidement se démocratiser compte tenu de la facilité toujours plus grande de leur mise en œuvre.

Drones et capteurs vont progressivement s’imposer dans l’univers du bâtiment et de l’immobilier. Pour les professionnels de l’immobilier (gestionnaires, conseillers en transactions ou diagnostiqueurs), ils constituent des outils très performants pour améliorer leur travail et donc se démarquer de leurs concurrents. Une technologie à ne pas perdre de vue !

Aidez nous à rendre ce blog plus proche de vos attentes :

Dans cet article :
, ,

Ceci peut aussi vous intéresser :

Le Club des Experts

Pour commenter cet article, rejoignez le Club des Experts.
Vous découvrirez dans votre espace des articles exclusifs,
des enquêtes en avant première sur votre métier et de nombreux
contenus pour vous aider dans votre quotidien.