S’informer, échanger, entre professionnels de l’immobilier.


Comment développer et améliorer votre e-réputation ?

e-reputation
1444 0
Découvrez les univers métiers liés à cet article :

Pour un promoteur immobilier, bien gérer sa réputation numérique est indispensable pour se démarquer de ses concurrents et attirer de nouveaux prospects. Mais quelles sont les bonnes pratiques à respecter pour améliorer son e-réputation ?

Réalisez un diagnostic de votre présence numérique

A l’heure où la grande majorité des recherches immobilières commencent sur le web, l’image véhiculée sur le site Internet d’un promoteur, les réseaux sociaux, les blogs spécialisés ou encore les sites annonceurs est essentielle. Pour avoir une idée de cette image, pensez à réaliser un diagnostic de présence, qui vous permettra de mesurer à la fois votre e-notoriété (êtes-vous assez connu ?) et votre e-réputation (avez-vous une bonne image ?). Par ailleurs, pour optimiser le référencement naturel de votre site dans les différents moteurs de recherche (SEO), si la fluidité de la navigation sur votre site Internet et le choix des visuels sont primordiaux, les contenus rédactionnels publiés le sont tout autant. Ceux-ci doivent être simples et informatifs, afin d’être considérés comme « pertinents » par les moteurs de recherche. Cela est indispensable pour apparaître dans les premiers résultats.

Comment appréhender les commentaires négatifs des internautes ?

Si l’e-réputation est souvent perçue comme la capacité à supprimer un message négatif dans les premiers résultats des moteurs de recherche, dans les faits, le meilleur moyen de faire passer un commentaire négatif au second plan est de publier régulièrement du contenu positif sur vos différents canaux de communication (site, blog, réseaux sociaux, etc.). De plus, en cas de commentaires négatifs, répondre et interagir avec les clients mécontents est essentiel pour minimiser l’impact de leur message sur les futurs clients. En plus de proposer des solutions concrètes, les réponses doivent être personnalisée car les messages automatiques ont mauvaise presse auprès des internautes. Sachez que ces échanges permettront, dans le même temps, d’améliorer votre e-réputation et le référencement naturel de votre site. Enfin, soyez réactif, puisque plus le temps écoulé entre l’envoi d’un message négatif et votre réponse est long, plus l’image de votre société sera affaiblie.

Repérez les leaders d’opinion sur les réseaux sociaux

Pour gérer votre réputation numérique, un outil de « social listening » est idéal. Il vous permettra de répertorier en temps réel les commentaires des internautes, qu’ils soient positifs ou négatifs, et de détecter les principaux leaders d’opinion du secteur immobilier (blogueurs spécialisés, contributeurs actifs, etc.). En effet, ces derniers peuvent faire basculer l’image de votre société, dans un sens ou dans un autre : il est donc nécessaire de gagner leur confiance. N’hésitez pas à « taguer » ces leaders d’opinion dans vos différents « posts » publiés sur les réseaux sociaux, notamment sur Twitter, afin qu’ils puissent les relayer massivement auprès de leurs communautés respectives. Mais, si un outil de veille est indispensable pour surveiller votre e-réputation, il est loin d’être suffisant. Ainsi, il est fortement conseillé de lancer régulièrement des recherches « manuelles » dans les moteurs de recherche et les réseaux sociaux, afin d’être certain que la veille mise en place est efficace.

Aidez nous à rendre ce blog plus proche de vos attentes :

Dans cet article :
, , ,

Ceci peut aussi vous intéresser :

Le Club des Experts

Pour commenter cet article, rejoignez le Club des Experts.
Vous découvrirez dans votre espace des articles exclusifs,
des enquêtes en avant première sur votre métier et de nombreux
contenus pour vous aider dans votre quotidien.