S’informer, échanger, entre professionnels de l’immobilier.


Gros plan sur 5 programmes résidentiels totalement atypiques

Gros plan sur 5 programmes résidentiels totalement atypiques
476 0
Découvrez les univers métiers liés à cet article :

On entend souvent que la promotion immobilière, c’est surtout de la gestion des risques. Certains professionnels, pourtant, ne manquent pas d’audace. Tour d’horizon de quelques ensembles architecturaux de logements, en France ou à l’étranger, qui valent le coup d’œil.

1. Des logements collectifs dans des containers

Le groupe Lamotte a transformé 40 containers maritimes en 12 logements sociaux allant du T2 au T4, vendus 1500 euros le m2. Pas de terrassements lourds pour cette opération, qui a été livrée en 2016 au terme d’un chantier d’à peine plus d’un an. Suite au succès de ce programme situé à la Chapelle-Thouarault, à 20 kilomètres de Rennes, Lamotte a d’ailleurs récidivé avec d’autres projets similaires dans la région. L’avenir de la promotion immobilière écolo est-il en boîte ?

 © Lamotte
© Lamotte
 © Lamotte
© Lamotte

 

 

 

 

 

 

 

 

2. Habiter dans un immense arbre blanc à Montpellier

Le Groupe Promeo, le Crédit Agricole Languedoc Immobilier, Evolis Promotion et Opalia : 4 promoteurs se sont associés pour faire sortir de terre cet ensemble magistral de 110 appartements et espaces de loisirs sur 17 étages notamment imaginé par l’architecte japonais Sou Fujimoto. Alors que la livraison est finalement prévue au 3e trimestre 2018, moins de 5 lots restent en vente à ce jour dans l’Arbre Blanc.

L'Arbre Blanc
L’Arbre Blanc

3. Un logement social construit en 3 jours par un robot

En septembre prochain, cette maison de 5 pièces sur 95 m2 sera imprimée en 3D sur un terrain situé à l’est de Nantes, puis vendue 195 000 euros. Cette technologie révolutionnaire baptisée BatiPrint3D s’appuie sur un robot-maçon capable de construire un coffrage en mousse polyuréthane puis de couler du béton en toute autonomie. Porté par le CityLab de Nantes Métropole, le projet YHNOVA a été conçu en collaboration avec Bouygues Construction, LafargeHolcim et PRB, et plusieurs laboratoires de recherche. Une prouesse technologique qui pourrait bien changer la donne sur les chantiers dans les années à venir.

© Nantes Métropole Habitat
© Nantes Métropole Habitat

4. Un cloitre réhabilité

Il y a encore quelques années, le bâtiment hébergeait des frères carmélites, qui vivaient dans le recueillement et la prière. Après une réhabilitation opérée par le groupe Sofim, l’ancien Couvent des Carmes au centre-ville de Lille renaîtra début 2019 sous forme de 33 appartements. Au cœur de cet ensemble atypique : l’ancien jardin du cloitre qui fera office de cour commune. Dans un second temps, un programme neuf de plusieurs dizaines de lots supplémentaire sera lancé dans une autre aile du couvent. Quand les promoteurs s’emparent de l’histoire…

Sofim, l’ancien Couvent des Carmes
Sofim, l’ancien Couvent des Carmes

5. Un écoquartier agroécologique, en Inde

Il s’appelle Hyperions, comme le séquoia le plus haut du monde. Composé de 6 tours-arbres de 36 étages, cet ensemble hybride de bureaux et logements, qui devrait être livré à l’horizon 2020 à New Delhli, a été dessiné par l’architecte belge Vincent Callebaut et un argro- écologiste indien. Car ce projet vise non seulement l’autonomie énergétique mais également l’autonomie alimentaire, avec des bassins de pisciculture, des serres hydroponiques sur les balcons pour cultiver fruits et légumes !

© Vincent Callebaut Architectures
© Vincent Callebaut Architectures

Alors, folie douce ou génie marketing ?

Aidez nous à rendre ce blog plus proche de vos attentes :

Dans cet article :
, , , , ,

Ceci peut aussi vous intéresser :

Le Club des Experts

Pour commenter cet article, rejoignez le Club des Experts.
Vous découvrirez dans votre espace des articles exclusifs,
des enquêtes en avant première sur votre métier et de nombreux
contenus pour vous aider dans votre quotidien.