S’informer, échanger, entre professionnels de l’immobilier.


Investissement immobilier d’entreprise, pourquoi un tel succès ?

Investissement immobilier d’entreprise, pourquoi un tel succès ?
2958 0
Découvrez les univers métiers liés à cet article :

Tous les acteurs du marché le confirment, l’immobilier d’entreprise affiche actuellement un étonnant dynamisme. La France et l’Europe attirent tout particulièrement les investisseurs nationaux et internationaux sur ce segment. Un constat renouvelé à Cannes lors du récent Marché international des professionnels de l’immobilier (Mipim). Quelques explications pour comprendre les ressorts de ce succès.

31 milliards d’euros d’investissement

Segment de l’immobilier relatif à la vente et à la location de locaux commerciaux, de terrains, de bureaux, d’entrepôts et de parkings privatifs, l’immobilier d’entreprise connaît depuis 2 ans une belle croissance en France. Avec 31 milliards d’euros d’investissement immobilier d’entreprise entre février 2016 et février 2017, le marché français s’est maintenu à un niveau très élevé. Une étude de la Royal Institution of Chartered Surveyors (RICS) montre que ce marché est soutenu en France par une forte croissance de la demande de bureaux.

Les 4 raisons de ce succès

Dans un contexte économique difficile et dans un espace économique marqué par de nombreuses incertitudes politiques liées au Brexit, aux difficultés institutionnelles en Espagne, aux élections en France et au terrorisme, on peut s’étonner du dynamisme de ce marché. Il est néanmoins possible d’apporter au moins 4 raisons fondamentales à ce succès de l’immobilier d’entreprise.

1 – La baisse de l’euro

Après avoir atteint sa cotation la plus élevée par rapport au dollar le 15 juillet 2008 — plus de 1,60 $ pour 1 €, — la monnaie européenne a entamé une lente descente qui s’est accentuée à partir de 2014. La BCE a pratiqué ensuite une politique monétaire plutôt accommodante, qui a favorisé la baisse des taux et la baisse de l’euro, s’établissant actuellement à 1,09 $ pour 1 €. Cette baisse de la monnaie européenne a de facto augmenté l’attractivité européenne et ramené les investisseurs asiatiques et moyen-orientaux sur les marchés européens qu’ils avaient délaissés. Il y a donc un effet de rattrapage amorcé et nourri par la baisse de l’euro.

2 – L’explosion des SCPI

Entre 2001 et 2015, la capitalisation des Sociétés Civiles de Placement Immobilier (SCPI) a progressé de manière continue, passant de 8 à 37 milliards d’euros. En offrant la possibilité aux investisseurs de se positionner sur le marché de l’immobilier à partir de quelques centaines d’euros sur un patrimoine immobilier diversifié sans avoir à supporter la moindre gestion locative, les SCPI ont attiré de nombreux Français soucieux de faire fructifier leur épargne. La SCPI a mis à portée de ces derniers l’immobilier d’entreprise qui, recherché pour sa rentabilité, restait jusque là l’apanage des grands investisseurs. Une démocratisation qui continue à nourrir ce segment de l’immobilier.

3 – Le retour de l’investissement des entreprises

En France, la politique de l’offre mise en œuvre à partir de 2014 via le pacte de compétitivité, puis via le pacte de responsabilité, a permis de relancer l’investissement des entreprises. Ce dernier est nettement reparti au début de l’année 2016 et cette reprise se confirme actuellement. En se développant, les entreprises ont souvent besoin de nouvelles surfaces. Une nécessité qui nourrit la demande dans le segment de l’immobilier d’entreprise.

4 – La résilience face aux incertitudes

Les acteurs économiques ont appris à vivre dans les incertitudes du monde post guerre froide. Face aux dangers liés à l’instabilité de ce dernier, dont le terrorisme est le dernier des avatars, et face aux incertitudes politiques importantes en Europe et en France en particulier, les investisseurs ont appris à faire preuve de pragmatisme. Ils se montrent bien plus résilients qu’il y a quelques décennies. Les profondes interrogations et remises en question relatives au fonctionnement et à l’avenir de l’Union Européenne n’ont ainsi pas remis en question l’attractivité de l’immobilier d’entreprise auprès des investisseurs. Une bonne nouvelle en soit.

L’investissement immobilier d’entreprise est à son sommet. Un segment rentable désormais à la portée de tous. Au-delà de l’immobilier, son dynamisme est un marqueur économique important, porteur de confiance dans l’avenir. Une option à étudier par tous ceux souhaitant investir dans la pierre.

Aidez nous à rendre ce blog plus proche de vos attentes :

Dans cet article :
, ,

Ceci peut aussi vous intéresser :

Le Club des Experts

Pour commenter cet article, rejoignez le Club des Experts.
Vous découvrirez dans votre espace des articles exclusifs,
des enquêtes en avant première sur votre métier et de nombreux
contenus pour vous aider dans votre quotidien.