S’informer, échanger, entre professionnels de l’immobilier.


Les 5 fondamentaux la recherche immobilière sur mobile

3401 0
Découvrez les univers métiers liés à cet article :

infographie sur le mobile dans l'immobilier

 

Qu’il s’agisse de trouver son chemin, un bon restaurant ou de postuler pour un job, le smartphone s’est en 10 ans également imposé comme un précieux allié des acquéreurs pour leur recherche de biens. Les agences immobilières ont tout intérêt à bien prendre en compte ce phénomène. Décryptage.

L’outil par excellence de l’omniconnexion

Le smartphone est au cœur de l’ère de l’omniconnexion. Selon une enquête du cabinet Deloitte réalisée en 2016, 77 % des Français de 18 à 75 ans sont équipés de cet outil digital. Ce dernier permet de se connecter à tout moment et n’importe où. Il s’est imposé comme la porte principale d’accès vers l’univers virtuel. L’immobilier, comme beaucoup d’autres secteurs, s’est considérablement digitalisé depuis l’avènement du Web. Aujourd’hui, tout se passe sur la Toile : les agences – comme les particuliers – y sont massivement présentes via des portails spécialisés pour proposer leurs biens à la vente. Néanmoins, pour être aisément consultables depuis un smartphone, les sites des agences et portails immobiliers doivent être déclinés en version iOS ou Android : c’est incontournable pour une enseigne qui veut vivre avec son temps.

Pour gagner du temps !

La recherche d’un bien immobilier s’accompagne toujours d’un investissement personnel important. Le coup de cœur doublé d’une bonne affaire ne se trouve pas sans efforts et ténacité ! Les acquéreurs consultent des centaines d’annonces, recherchent des informations sur tel ou tel quartier, à comprendre l’environnement juridique et prennent des rendez-vous pour visiter. Un travail à part entière qui vient s’ajouter à leurs obligations professionnelles et personnelles habituelles. Heureusement, leur smartphone va les aider à sauter l’obstacle. Ce petit outil numérique va leur permettre d’optimiser leur temps et les aider à développer la culture immobilière nécessaire aux bonnes affaires. Qu’ils soient en pause ou dans les transports en commun, ils vont pouvoir consacrer quelques minutes à leur recherche immobilière. Le gain de temps offert par leur smartphone en matière de recherche immobilière est considérable.

Comment bien utiliser son smartphone dans sa recherche de logement ?

L’acquéreur peut bien sûr naviguer librement de portail en portail spécialisé, mais une recherche non structurée risque vite de devenir fastidieuse. Pire : trop d’information tue l’information… Submergé par l’abondance de l’offre immobilière, il risque vite de se perdre dans ce labyrinthe numérique. Quelques conseils qui, comme le fil d’Ariane, lui permettront de trouver la sortie vers son futur logement…

1. Utiliser les « alertes »

Après avoir parfaitement défini ses critères de recherche, il doit les utiliser pour incrémenter le système d’alerte disponible sur tous les portails immobiliers. Il recevra par e-mail ou SMS les nouveautés correspondant à sa recherche. Parfait pour ne cibler que les biens potentiellement intéressants !

2. Télécharger les bonnes applications

Certaines applications peuvent assurer une interface entre le smartphone et l’agent immobilier. C’est notamment le cas de Seloger par exemple.

Le téléchargement d’une application offre une version optimisée des portails immobiliers pour smartphone iOS ou Android : un accès direct et une navigation plus simple pour ne rien louper des meilleures offres du moment.

3. Utiliser Google Maps

Lorsqu’un acquéreur visite un bien dans un secteur qu’il ne connaît pas forcément bien, il peut utiliser l’application Google Maps pour obtenir la cartographie détaillée de ce dernier. Il pourra vérifier la présence des commodités qu’il recherche et calculer son temps de trajet vers son travail.

4. Faire une prise de vue

Fréquemment, un acquéreur visite un bien sans son conjoint. Grâce à la caméra de son smartphone, il peut faire des photos voire une petite vidéo de l’appartement ou de la maison. Une petite visite virtuelle qui pourra déclencher chez son partenaire le coup de cœur qui a été le sien !

5. Faire ses propres plans

Des applications permettent de modéliser en 2D ou 3D l’appartement qui a retenu l’attention d’un acheteur potentiel. Grâce à la caméra de son smartphone, ce dernier recueille les images à partir desquelles le logiciel va pouvoir éditer les plans et les vues 3D nécessaires à ses projets d’ameublement ou de rénovation. Les applications les plus connues :

  • MagicPlan ;
  • Autodesk Homestyler.

Professionnel de l’immobilier, vous ne pouvez passer à côté de l’importance du smartphone dans le processus de recherche de vos acquéreurs.

Songez à décliner le site de votre agence en version mobile (dite « responsive ») voire à créer une application spécifique. Un investissement vite rentabilisé !

Aujourd’hui, le smartphone est au cœur de la recherche immobilière. Grâce à lui, rien n’échappe aux acquéreurs. Les agents immobiliers doivent tenir compte de cet état de fait et adapter leurs outils de communication et leur discours. Pas de droit à l’imprécision : tout sera vérifié en quelques clics !

Aidez nous à rendre ce blog plus proche de vos attentes :

Dans cet article :
, ,

Ceci peut aussi vous intéresser :

Le Club des Experts

Pour commenter cet article, rejoignez le Club des Experts.
Vous découvrirez dans votre espace des articles exclusifs,
des enquêtes en avant première sur votre métier et de nombreux
contenus pour vous aider dans votre quotidien.