S’informer, échanger, entre professionnels de l’immobilier.


Les 7 étapes pour monter votre agence immobilière

??????????????????????????????????????????????????
845 0
Découvrez les univers métiers liés à cet article :

Vous souhaitez ouvrir une agence immobilière ? Au moment où le marché reprend des couleurs et dans un contexte favorable à la création d’entreprise, c’est une idée qui peut vous mener loin ! On vous explique comment vous y prendre en 7 étapes.

1. Le préalable : diplôme ou expérience

N’ouvre pas une agence immobilière qui veut ! La loi impose la détention d’une carte professionnelle dont la délivrance par la Chambre de commerce et d’industrie est soumise à l’obtention d’un diplôme qualifiant (bac+3), d’un BTS professions immobilières, d’un DUT juridique ou d’un diplôme de l’habitation ou de la construction de l’Institut d’études économiques et juridiques. On notera que la législation distingue la carte nécessaire à la transaction, celle exigée pour la gestion, celle pour le syndic de copropriété et, enfin, la carte demandée pour être marchand de listes. Si vous ne possédez qu’un baccalauréat, vous devrez justifier d’au moins 3 années d’expérience professionnelle dans le domaine pour espérer obtenir le précieux sésame. Sans baccalauréat, cette expérience devra être d’au moins 10 années.

2. Étudiez le marché

En 2016, 844 000 transactions ont été enregistrées en France, dont près de 58 % ont été réalisées par l’intermédiaire d’une agence immobilière. Un marché que se partagent pas moins de 30 000 agences : un secteur hyperconcurrentiel qui ne tolère aucune improvisation. Une bonne nouvelle toutefois : la répartition des agences existantes est très inégale sur le territoire. Une bonne étude de marché doit vous permettre de choisir une implantation porteuse et un positionnement judicieux. Ne négligez pas cette étape : ses conclusions détermineront vos chances de succès.

3. Choisissez un statut et un régime fiscal

Comme tout entrepreneur, vous devez parfaitement maîtriser les caractéristiques des différents régimes fiscaux et statuts juridiques possibles. Il s’agit d’opter pour le plus adapté à votre cas. Si vous vous lancez seul, vous pouvez choisir le statut d’auto-entrepreneur ou bien celui de l’EIRL (entreprise individuelle à responsabilité limitée). Avec des associés, votre choix sera à faire entre la société à responsabilité limitée (SARL), la société par actions simplifiée (SAS) ou la société anonyme (SA). Face à ce choix complexe, il est vivement conseillé de vous faire aider par l’Agence pour la création d’entreprises. Ceci fait, rédigez les statuts de votre société, qui définiront son fonctionnement et ses règles de gouvernance.

4. Immatriculez votre entreprise et assurez-vous

Vous devez déposer une demande d’immatriculation de votre société au registre des commerces et des sociétés via le site infogreffe.fr, puis publier une annonce sur un journal d’annonces légales (JAL) ou toute autre publication reconnue par votre département. Pour exercer, vous devez impérativement être titulaire d’une assurance de responsabilité civile professionnelle (RCP). L’attestation de RCP devra d’ailleurs être dûment affichée dans les locaux de votre agence.

5. Choisissez un local adapté

Ni trop grand, ni trop petit, votre local commercial devra être parfaitement situé : malgré son importance, le Web ne fait pas tout ! Choisissez une rue passante ou une place fréquentée offrant des stationnements à proximité. Ces fondamentaux valoriseront vos vitrines et vous offriront le terreau nécessaire à la croissance de votre notoriété.

6. Choisissez le bon logiciel immobilier

À télécharger ou en ligne, les logiciels immobiliers ne manquent pas. En la matière, vous aurez l’embarras du choix. Nous vous conseillons d’éviter de sortir des sentiers battus : côté logiciel, il vaut toujours mieux démarrer avec une solution sûre et éprouvée que d’essuyer les plâtres d’une version bêta qui ne dit pas son nom !

7. Concevez vos supports marketing

Après avoir choisi un nom et des couleurs, utilisez-les pour concevoir vos supports physiques et virtuels. Ne négligez ni la quantité de flyers, ni la qualité du référencement SEO de votre site Internet. Ces outils sont d’autant plus importants que vous êtes nouveau sur le secteur et que vous devez acquérir une notoriété dans ce dernier comme sur le Net.

Un statut pour vos collaborateurs

Le statut d’auto-entrepreneur convient à merveille pour recruter des agents commerciaux exerçant pour le compte de votre enseigne. Un recrutement sans risque pour vous qui débutez et valorisant pour les personnes concernées.

Le respect de ces 7 étapes devrait vous permettre de concrétiser votre projet et d’ouvrir votre agence immobilière dans de bonnes conditions. Gardez à l’esprit que vous embrassez une double carrière : celle d’entrepreneur et celle d’agent immobilier pour lesquelles vous devrez cumuler des qualités de gestionnaire et de manager – un défi doublé d’une belle aventure !

Aidez nous à rendre ce blog plus proche de vos attentes :

Dans cet article :

Ceci peut aussi vous intéresser :

Le Club des Experts

Pour commenter cet article, rejoignez le Club des Experts.
Vous découvrirez dans votre espace des articles exclusifs,
des enquêtes en avant première sur votre métier et de nombreux
contenus pour vous aider dans votre quotidien.