S’informer, échanger, entre professionnels de l’immobilier.


Les millennials, la nouvelle cible à séduire pour les agents immobiliers ?

Immobilier: la clientèle des millenials
1481 0
Découvrez les univers métiers liés à cet article :

    Le marché immobilier se porte on ne peut mieux, boosté par l’optimisme des millennials, ces 18-35 ans ultra-connectés et qui représentent à eux seuls 40 % des acquéreurs. Une niche porteuse pour les agents immobiliers, dont les pratiques professionnelles vont devoir s’adapter.

    Qui sont les millennials ?

    Appelés aussi « génération Y », les millennials désignent les personnes nées entre les années 1980 et 2000. Cette tranche de la population représente aujourd’hui 40 % des acquéreurs immobiliers.

    Une étude de l’Observatoire du moral immobilier montre que les millennials font preuve de plus d’optimisme que leurs aînés. Ainsi, 88 % des futurs acquéreurs âgés de moins de 35 ans pensent que c’est le moment de devenir propriétaire, contre 67 % pour les autres générations.
    La raison ? Un contexte économique jugé meilleur qu’auparavant – 40 % des millennials considèrent que leur situation financière s’est améliorée, contre 21 % pour les autres générations. C’est donc une population qui souhaite maîtriser son pouvoir d’achat avant de contracter un crédit immobilier. Pour preuve, 54 % d’entre eux basent leurs recherches sur deux principaux critères : leur capacité d’emprunt et leur budget.

    Le secteur immobilier au mieux de sa forme
    Avec 3,5 millions d’intentions d’achat dès le début d’année, soit 500 000 de plus que l’année précédente, 2018 s’annonce être un bon cru pour les professionnels de l’immobilier.

    Le profil type du futur acquéreur millennial

    La moitié des millennials considèrent que la nature du bien immobilier est le reflet de la réussite sociale de son propriétaire. On comprend alors qu’un soin tout particulier est donné à la recherche du bien qui correspondra parfaitement à leurs attentes.
    25 % des millennials se tournent vers le neuf au moment d’acheter un bien immobilier. Ce chiffre tombe à 17 % pour les autres générations d’acquéreurs. L’ancien n’est cependant pas en reste et représente 50 % des projets immobiliers de la génération Y. Population urbaine par excellence, les 18-35 ans privilégient la recherche d’appartement (51 % contre 39 % pour leurs aînés), en centre-ville (40 %) ou en périphérie (43 %). La campagne ne représente que 17 % des projets immobiliers.

    Concernant le budget alloué à l’acquisition d’un bien, il est, dans la majorité des cas, inférieur à 200 000 euros. 69 % des millennials déclarent par ailleurs être éligibles au PTZ, contre 23 % pour les autres générations.

    Les nouvelles technologies : la nouvelle arme des agents immobiliers

    La génération Y est une génération ultra-connectée, biberonnée aux réseaux sociaux et à l’hyper-réactivité. Ainsi, 77 % des milléniums utilisent leur mobile pour rechercher le bien de leurs rêves. Cependant, 88 % considèrent le recours à un agent immobilier comme indispensable pour concrétiser leur projet.

    Si le métier d’agent immobilier a encore de beaux jours devant lui, il semblerait qu’il faille tout de même adapter les pratiques professionnelles aux besoins de cette nouvelle clientèle exigeante et plus au fait du marché immobilier. C’est pourquoi nombreuses sont les agences immobilières à avoir digitalisé leurs services, en organisant des visites virtuelles via Skype, en combinant, par exemple, offres commerciales classiques et bonnes adresses de restaurant sur leur site Internet. D’autres ont pris la mesure de l’importance des réseaux sociaux pour mettre en œuvre une communication ciblée et ont adopté des stratégies marketing via ce canal.

    Les millennials : le nouvel eldorado des agents immobiliers ?

    L’avènement des nouvelles technologies a donné naissance à une nouvelle population de millennials ultra-riches. Selon une étude de l’agence immobilière haut de gamme Barnes Warburg Realty, ils ne seraient pas moins de 226 450 personnes âgées de moins de 35 ans dans le monde à posséder une fortune estimée à plus de 30 millions de dollars. Une population essentiellement anglo-saxonne, certes, mais qui représente tout de même 10 à 30 % du marché immobilier français. Une manne financière de choix pour les agents immobiliers et un nouveau marché à conquérir.

    Optimistes mais également lucides sur le marché, les millennials représentent aujourd’hui une cible de choix pour les agents immobiliers. À eux d’adapter leurs stratégies, notamment grâce aux nouvelles technologies, pour séduire cette nouvelle clientèle.

    Aidez nous à rendre ce blog plus proche de vos attentes :

    Ceci peut aussi vous intéresser :

    Le Club des Experts

    Pour commenter cet article, rejoignez le Club des Experts.
    Vous découvrirez dans votre espace des articles exclusifs,
    des enquêtes en avant première sur votre métier et de nombreux
    contenus pour vous aider dans votre quotidien.