S’informer, échanger, entre professionnels de l’immobilier.


La colocation se développe chez les salariés !

Les salariés de plus en plus nombreux à opter pour la colocation
1378 0
Découvrez les univers métiers liés à cet article :

Salariés et étudiants font maintenant jeu égal sur le marché de la colocation.

En partenariat avec SeLoger, Appartager a ouvert sa base de données pour dresser un état des lieux du marché : le Baromètre de la colocation du premier trimestre 2016.
Plusieurs tendances se détachent nettement :

  • Les salariés sont aussi nombreux que les étudiants !
  • La tranche des colocataires de plus de 40 ans augmente.
  • Le déséquilibre entre l’offre et la demande se creuse.

Autant de salariés que d’étudiants parmi les colocataires !

Les salariés ont rattrapé les étudiants au premier trimestre 2016 ! Ces deux catégories représentaient chacune 43% des colocataires hexagonaux.
La part croissante des personnes ayant un emploi dans les logements partagés est un phénomène mondial. Au Royaume-Uni, pays précurseur sur le marché de la colocation, les salariés représentent 56% des flatmates .
Fort de ce constat, Action Logement, acteur référence du logement social en France et partenaire d’Appartager, œuvre pour faciliter l’accès des salariés aux logements partagés, notamment en développant la colocation en logements HLM.
Dans leur étude commune, Le Panorama de la Colocation, Action Logement et Appartager, mettent en lumière des projets architecturaux pensés spécifiquement pour la colocation : une manière d’encourager les professionnels à profiter des nombreux avantages de la colocation.

Au premier trimestre 2016, le colocataire a vieilli

Les colocataires vieillissent ! La moyenne d’âge passe de 26,5 à 27.

Les plus de 40 ans sont en augmentation. Avec une proportion de colocataires au-dessus de 40 ans qui atteint les 10% au premier trimestre 2016, la France se rapproche de pays comme l’Angleterre et l’Espagne. Il s’agit d’une nette augmentation puisqu’à la même époque l’an dernier, les plus de 40 ans en recherche de colocation représentaient seulement 9%.

Une offre largement inférieure à la demande


Même avant la haute saison, l’écart se creuse entre l’offre et la demande !

Au premier trimestre 2016, Appartager a compté en moyenne 4 colocataires en recherche de chambre pour seulement une place en colocation disponible. C’est une augmentation de 14% par rapport à l’an dernier !
Le décalage est particulièrement marqué dans la capitale avec 6 colocataires potentiels pour une chambre disponible à Paris.
Mais, même hors saison étudiante, c’est Bordeaux qui reste le marché le plus tendu de France : avec 7 colocataires potentiels pour une seule chambre proposée. Un écart qui se creuse encore par rapport à la même période en 2015 : 54% d’augmentation !
Pour plus de détails sur le marché de la colocation dans les grandes villes de France, n’hésitez pas à demander nos infographies !

Le budget des colocataires stagne, alors que le prix moyen de la colocation augmente de 3%


Un prix moyen qui augmente, mais un budget qui stagne.

Le budget prévisionnel des colocataires est à la hausse. Au premier trimestre 2016, ils comptaient dépenser en moyenne 506€ par mois dans le loyer de leur colocation.
La majorité a donc eu la bonne surprise de trouver un logement meilleur marché que prévu, puisque le loyer moyen pour une place en colocation à la même période était de 461€. Une économie de 45€ par mois !
Par rapport à une location classique, une colocation représente une économie de 30%. Les logements partagés permettent aux colocataires de vivre dans de plus grands espaces, plus proches du centre-ville, pour un loyer réduit.

Aidez nous à rendre ce blog plus proche de vos attentes :

Dans cet article :
,

Ceci peut aussi vous intéresser :

Le Club des Experts

Pour commenter cet article, rejoignez le Club des Experts.
Vous découvrirez dans votre espace des articles exclusifs,
des enquêtes en avant première sur votre métier et de nombreux
contenus pour vous aider dans votre quotidien.