S’informer, échanger, entre professionnels de l’immobilier.


Pourquoi le mandat semi-exclusif séduit les clients ?

Le mandat semi-exclusif
2196 0
Découvrez les univers métiers liés à cet article :

    Toutes les enquêtes le démontrent, le mandat exclusif est beaucoup plus performant que le mandat simple. Malgré cela, les agents immobiliers peinent bien souvent à placer une exclusivité auprès des Français. La solution ? Le mandat semi-exclusif, qui offre la souplesse attendue tout en préservant les intérêts de l’agent immobilier.

    Le mandat semi-exclusif en quelques mots

    À mi-chemin entre le mandat simple et l’exclusivité, ce mandat engage le mandant avec un seul agent immobilier, mais lui permet de vendre par lui-même. Les honoraires ne sont bien sûr dus que lorsque la vente est réalisée par l’intermédiaire du professionnel. Une forme de contrat dans laquelle le « bon de visite » prend toute son importance. Il permettra en effet à l’agent immobilier de prouver son rôle dans la transaction en cas de tentative de vente en direct avec un acquéreur qu’il aurait trouvé par ses soins.

    Il peut en effet être très tentant pour un acquéreur ayant visité le bien par l’intermédiaire de l’agent immobilier de négocier en direct avec le propriétaire sachant que celui-ci commercialise aussi son bien de particulier à particulier. En cas de tentative de spoliation de l’agence par collusion entre le vendeur et l’acquéreur, le « bon de visite » a valeur contractuelle et permet au professionnel de faire valoir ses droits.

    Mandats immobiliers : état des lieux

    Il existe aujourd’hui en France trois types de mandats immobiliers : le mandat simple, le mandat semi-exclusif et le mandat exclusif.

    Quelle que soit l’enseigne immobilière à laquelle ils s’adressent, 70 % des Français optent pour un mandat simple. Une vraie défiance vis-à-vis de l’exclusivité, qui pourtant permet en moyenne de vendre deux fois plus rapidement. Bien que 65 % des ventes en France soient réalisées par l’intermédiaire d’un agent immobilier, les vendeurs demeurent méfiants vis-à-vis de la profession, réticents à accorder le monopole de leur vente à une seule agence et surtout peu enclins à perdre la faculté de vendre par eux-mêmes.

    Semi-exclusivité : une solution équilibrée

    Pensé pour répondre au besoin de liberté des vendeurs français, le mandat semi-exclusif offre une souplesse propre à donner à l’agent immobilier au moins deux arguments décisifs pour l’emporter au moment de la contractualisation :

    – La liberté offerte au vendeur de concrétiser par lui-même.
    – La visibilité du bien de par sa commercialisation par l’agence.

    En somme, l’agence immobilière qui pratique la semi-exclusivité offre aux vendeurs la possibilité de cumuler les avantages des mandats exclusifs et des mandats simples.

    Focus sur la loi Hoguet
    À la prise de mandat, l’agent immobilier a tout intérêt à rappeler les termes de la loi Hoguet quant aux limites contractuelles de son mandat. En effet, celui-ci est conclu pour une durée maximale d’un an sans tacite reconduction, et offre une faculté de dénonciation au bout de 3 mois avec préavis de 15 jours. Une information du vendeur propre à le rassurer sur la durée de son engagement réel.

    Les avantages de la semi-exclusivité pour l’agent immobilier

    En tant qu’agent immobilier, vous avez tout intérêt à pratiquer la semi-exclusivité. Celle-ci facilite la captation de mandat auprès d’une cible réticente à tout contrat trop contraignant tout en écartant la concurrence. Votre seul concurrent reste bien évidemment le vendeur, à ceci près que ce dernier ne dispose pas des mêmes canaux de commercialisation qu’un professionnel de l’immobilier. En outre, il risque peut-être de se lasser d’avoir à gérer les visites issues de sa propre annonce. L’agence a donc toutes les chances de réaliser la vente.

    La force de séduction du mandat semi-exclusif tient dans ce préfixe qui temporise fortement le sentiment d’entrave qu’évoque le mandat exclusif pour de nombreux client. Un état de fait à prendre en compte dans son approche vendeur avec comme argument ultime la semi-exclusivité.

    Aidez nous à rendre ce blog plus proche de vos attentes :

    Ceci peut aussi vous intéresser :

    Le Club des Experts

    Pour commenter cet article, rejoignez le Club des Experts.
    Vous découvrirez dans votre espace des articles exclusifs,
    des enquêtes en avant première sur votre métier et de nombreux
    contenus pour vous aider dans votre quotidien.